Retour sur la Chandeleur, fête des lumières… Première visite de notre Évêque, Mgr Rougé : beau moment de prière avec plus de 400 personnes.

 

 

 

SESSION DE QUESTIONS / RÉPONSES AVEC NOTRE ÉVÊQUE

 

Avant de nous retrouver dans les locaux du Navire, nous avons eu un temps d’échange avec Monseigneur Rougé. Des questions préparées à l’avance ont permis d’engager le dialogue, puis nous avons été sollicités pour poser des questions dont certaines lui ont été transmises après cette journée.

Une première question sur notre actualité : Qu’est-ce qui vous émerveille sur le diocèse de Nanterre ? 

La réponse de notre Évêque révèle toute la diversité et la richesse du diocèse. Mgr Rougé met l’accent sur : 

  • La vitalité et la convivialité qu’il a constatées dans les différentes communautés paroissiales et plus particulièrement la vitalité de la jeunesse (scoutisme, groupes de louanges type Hopen) ; 
  • L'insertion de l’équipe diocésaine dans un environnement profane, comme en témoigne sa présence auprès des maires et des conseillers municipaux ; 
  • L'ouverture vers les autres : la charité en actes, la capacité d’innovation pour l’évangélisation ; 
  • Nos racines spirituelles, l’histoire des communes du diocèse est riche : Ste Geneviève qui a rendu espérance et nourriture au peuple parisien ; l’ermite Clodoald ; Franz Stock ; des sanctuaires mariaux (ND de Boulogne + ND de bonne délivrance à Neuilly...). 

 

Une question sur l’avenir : Quels sont les enjeux pour notre diocèse ? 

Venant d’arriver, Monseigneur Rougé n’a pas encore beaucoup de recul. Il relève néanmoins deux pistes de réflexions : 

  • Le diocèse est riche d’une population abondante (4ème place en France de ce point de vue). Comment être présent et répondre à toutes les attentes : pauvreté matérielle certes, mais aussi de ne pas connaître Dieu ? Et comment mobiliser encore plus “d’ouvriers” ? Si on s’investit, on se sent faire partie de l’Église. 
  • Annoncer l’évangile à ceux qui ne connaissent pas Dieu, est la priorité numéro 1, partager notre foi (cours Alpha). Dans l’écoute et le respect être présent auprès frères juifs et musulmans en étant attentif à ne jamais opposer le dialogue et la mission. Cette ouverture aux autres nécessite un enracinement spirituel dans la prière, les sacrements, l’écoute de la Parole de Dieu, la prière mariale. 

Le temps a manqué pour répondre à toutes les questions posées par les uns et les autres. 

 

Autres extraits : 

  • Faut-il nécessairement être fidèle à une seule paroisse ? Oui c’est important. Ce n’est pas une question de « devoir », nous sommes appelés à être membre de l’Église qui s’incarne dans une communauté particulière. 
  • Comment encourager les échanges entre écoles catholiques et écoles publiques ? Comment remettre la foi au cœur des projets des écoles catholiques ? Sur le Diocèse, 48 000 élèves sont concernés. Volonté missionnaire réelle. 
  • Quelles relations du diocèse avec les Églises d’Orient ? Partenariat avec l’Évêque irakien de Kirkouk et un évêché égyptien. Communion dans le diocèse, en particulier avec les éthiopiens, les orthodoxes. 
  • Quel est le message le plus important du pape ? La Joie de l’Évangile : un chrétien est un « disciple - missionnaire ». 

 

Le mot final de Monseigneur Rougé : “J’ai été touché par la bienveillance avec laquelle je suis accueilli. Cultivez-la les uns vis-à-vis des autres !” Amen.

 

Vidéo - Synthèse de la journée

 

 

 

 

 

 

  

 

Galeries photos